Arkona – Chaos.Ice.Fire

Au cArkona - Chaos.Ice.Fireours du onzième siècle, la Chrétienté se mue en une force conquérante, avec la fondation d’ordres militaires, le lancement de la première croisade et des attaques répétées contre les derniers bastions du paganisme européen. C’est ainsi que le temple du cap Arkona, haut lieu de la religion traditionnelle slave à cheval entre l’Allemagne et a Pologne, est conquis et rasé par des princes chrétiens.

Mille ans plus tard, le souvenir de ce symbole est perpétué par le groupe Arkona, à travers un Black Metal justement teinté de paganisme et chanté exclusivement dans l’incompréhensible langue polonaise. Après une dizaine d’années de silence relatif (quelques splits et autres compilations sont tout de même parus), le groupe revient avec Chaos.Ice.Fire, un cinquième long-jeu qui cogne là où ça fait mal.

Brutal et incisif, l’album est une vraie réussite. La composition est pratiquement sans faille et s’autorise même une magnifique chanson tout en ambiance (Zasypiając w strachu, titre que j’ai renoncé à prononcer, mais qui signifie à peu près «s’endormir apeuré»). La plupart des chansons s’articulent toutefois autour d’un furieux couple guitare/batterie extrêmement violent qui assassine la subtilité à grand renfort de blasts. La rythmique est effet martiale et martèle l’auditeur avec beaucoup de conviction. Le son de la batterie constitue d’ailleurs peut-être le seul point faible de l’album, le trigger de la caisse claire étant mixé de manière beaucoup trop évidente. Le puriste en sera sans doute irrité, les autres apprécieront simplement la précision du jeu.

En dépit de cette observation, le résultat demeure très agréable (sic) à écouter (pour quiconque aime le genre, évidemment). Contrairement à leurs homonymes russes, les Polonais d’Arkona misent sur une musique directe, sans fioriture et autres flûtiaux. Hormis la chanson ambiante déjà mentionnée, le groupe propose un album axé sur la vitesse d’exécution et la sourde agression d’une langue défiant les douces sonorités latines.

S08

Label : Hellfire Records

Durée : 00:43:19

Parution : 30 décembre 2013

Extrait : Symfonia lodu ognia i chaosu

3 Réponses to “Arkona – Chaos.Ice.Fire”

  1. Funeral_burns Says:

    Tiens tu reprends quand même les chroniques sur Metal Obscur ? Ce n’est pas pour me déplaire :)

  2. J’essaie de mieux gérer mon horaire. Le Black Metal, c’est quand même une grande partie de ma vie.

  3. l'homme de Mars Says:

    Content de voir que tu reprends du service. L’underground n’est pas mort!

Les commentaires sont fermés.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 377 autres abonnés